Brésil : Le premier ministre à l’Ambassade du Mali à Brasilia

Partagez:

Brésil : Le premier ministre à l’Ambassade du Mali à Brasilia

Le Premier ministre du Brésil, Choguel Kokalla Maga, arrivé hier à Brasilia, s’est rendu aujourd’hui à la chancellerie et à la résidence de l’ambassade du Mali pour s’enquérir à la fois de leurs conditions de vie et de travail ainsi que de la situation des Maliens installés au Brésil. Il s’est passé avec eux samedi après-midi par visioconférence.

Cette visite est la « preuve » que vous vous intéressez à des structures sociales similaires en dehors de votre pays. Elle est une source de bonheur et de motivation pour continuer le bon travail qui nous a été confié, a déclaré l’ambassadeur du Mali au Brésil. Ibrahim Diallo a salué les « très bonnes relations de coopération entre nos deux pays dans divers domaines », notamment l’agriculture, l’élevage équin, la pêche, le commerce et la défense.

Ibrahim Diallo a attiré l’attention sur les enjeux en mettant l’accent sur la difficulté à déplacer le personnel, ainsi que sur la solidité et la proximité des espaces. Afin de réduire les coûts liés aux frais de déménagement, il a plaidé pour l’achat d’une parcelle pour la construction de la maison familiale du Mali.

La personne en poste depuis cinq mois vous informera que Sao Paulo abrite la majorité des Maliens installés au Brésil. Les seuls résidents maliens à Brasilia sont des membres du personnel de l’ambassade, précise-t-il.

Afin de soutenir les idées émises par son représentant au Brésil, le ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale a demandé au chef du gouvernement de soutenir le renouvellement du parc automobile. Abdoulaye Diop a fait valoir qu’un don conséquent étalé sur plusieurs années pourrait être en mesure de pallier les carences évoquées.

En réponse à ces plaintes, le Premier ministre a émis l’assurance suivante : « Compte tenu de l’importance que nous avons pour nos relations avec le Brésil, ces manifestants ne finiront pas dans une oreille endolorie ». Choguel Kokalla Maga a insisté sur le fait que le Brésil est l’une des nations stratégiques dans le « basculement du monde du dessin ». Le chef du gouvernement a déclaré que le président avait insisté pour que nous nous déplacions à Brasilia pour cette raison. Il a invité nos compatriotes à respecter les lois et les coutumes de la nation hôte pendant qu’ils vivaient dans cette locomotive de l’Amérique latine. Il a poursuivi : « Le comportement des migrants amène les pays d’accueil à avoir fréquemment une perception négative du pays d’origine.

Aboubacar Sidiki Koné, le président de la commission des affaires étrangères du CNT, avait auparavant déclaré avoir constaté que les problèmes auxquels étaient confrontés les Maliens installés à l’étranger étaient en passe d’être résolus. Il poursuit en disant que la visioconférence prévue avec les Maliens installés à Sao Paul sera l’occasion de faire le point sur de nouvelles préoccupations.

L’ambassade du Mali à Brasilia a été créée en octobre 2010 et compte désormais quatre diplomates et neuf employés recrutés localement. Aux côtés de Modibo Keita, ministre du Développement rural, le Dr Choguel Kokalla Maga est accompagné de Mme Traoré Fatou Binta Diop, conseillère diplomatique de la présidente de la Transition, et de l’ambassadeur du Sénégal aux Etats-Unis, Mehidi Diakité.

(Visited 90 times, 1 visits today)
Partagez:
Partager
Partager